(...detail from FTMT Home page)

La fin était le début

Après la mort de Tustin, une conférence en sa mémoire se déroula à Santa Monica en Californie le 21 octobre 1995. Initiée et coordonnée par le Dr Judith Mitrani, la conférence fut parrainée par le Centre Psychanalytique de Californie (PCC) et habilement animée et modérée par le président du PCC le Docteur John Lundgren.  

Six conférenciers, James Grotstein, Charlotte Riley, et Judith Mitrani (Los Angeles), Victoria Hamilton (Angleterre), Maria Pozzi (Italie) et David Rosenfeld (Argentine)  qui avaient tous un lien direct avec Mme Tustin, s’adressèrent à un  public constitué de plus de quatre-vingt-dix professionnels  de la santé mentale.

  La salle où la réunion se déroulait, était décorée de portraits  de Tustin, du début de sa carrière jusqu’au mois qui a précédé sa mort. Une vidéo de son interview sur la BBC avec Alexander Newman de la Fondation Squiggle se trouvait en évidence sur la table de la réception, où des exemplaires de tous ses livres  généreusement donnés pour l’occasion par ses éditeurs Karnac et Routledge, étaient disponibles pour les participants.

Un mémorial écrit

Après la conférence commémorative les Docteurs Theodore et Judith Mitrani commencèrent le travail de collecte, d’édition et de traduction des contributions scientifiques venant des quatre coins du monde qu'ils ajoutèrent aux articles présentés lors de la journée commémorative en hommage à Frances Tustin. En 1997, l’éditeur  Jason Aronson édite et publie  Encounters with Autistic States: A Memorial Tribute to Frances Tustin.

L’établissement du FTM Trust

Les recettes provenant de la conférence commémorative et des ventes des livres de Tustin, et de celui de Mitrani ainsi que  des  dons d’individus ont été utilisées pour établir le FTM Trust, subventionner et administrer un fonds perpétuel spécial afin de financer  le Prix annuel Frances Tustin Memorial de 1000US$   qui récompense l’auteur d’un remarquable travail de même  qu'une conférence qui se déroule annuellement et au cours de laquelle le lauréat du prix présente son travail psychanalytique avec les enfants, les adolescents et les adultes atteints de troubles du spectre autistique.

Pendant plus de 20 ans, le Trust décerna le prix FTM et accueillit la présentation de son lauréat à Los Angeles. Le prix FTM fut successivement attribué à Suzanne Maiello ( Rome, Italie), Maria Rhode ( Londres, Angleterre), Maria Pozzi( Londres, Angleterre), Paul Barrow (Bristol, Angleterre), Vincenzo Bonaminio (Rome, Italie), Didier Houzel (Caen, France) Bianca Lechevalier (Caen, France), Jeffrey Eaton (Seattle, Washington), Celia Fix Korbivcher (São Paulo, Brésil), Alina Schellekes (Tel-Aviv, Israel), Dana Amir (Tel-Aviv, Israël), Dolan Powers (Boston Massachussets), Ofra Eshel (Tel-Aviv, Israel), et Dr. Mark Howard (Sydney, Australie).

Sincères remerciements à ces membres américains qui ont siégé au Conseil d’administration et qui nous ont gracieusement accordé de leur temps et  témoigné leur dévouement tout au long des deux premières décennies de l’existence du FTM Trust. Sans oublier Naomi Thorpe, JoAnn Culbert-Koehn, James Gooch Jeff Eaton, Janis Goldman, Avedis Panajian, Leigh Tobias. Ceux qui  poursuivent l'oeuvre du FTM Trust en France sont Theodore Mitrani, Maria Rhode et la Présidente fondatrice Judith Mitrani, auxquels se joindront Dominique Amy, Bernard Golse, Didier Houzel, Bianca Lechevalier et Alain Vanier.

L’avenir

Le Trust compte actuellement plus de cent membres y compris la Société britannique psychanalytique. Nos membres viennent des États-Unis, de toute l’Europe, du Royaume-Uni, d’Israël, du Japon et d’Amérique du Sud. L’affiliation à vie au FTM Trust peut encore être obtenue par tout individu, tout couple, toute famille ou toute institution moyennant un don unique de 250US$.

Le Trust a aussi parrainé des conférences internationales sur les travaux de Frances Tustin à Londres (Angleterre) en octobre 2004, à Caen (France), en avril 2005 à Venise (Italie) en octobre 2006, au Congrès IPA à Berlin (Allemagne) en juillet 2007, à Tel-Aviv (Israël), en 2008, à Berlin (Allemagne) en 2010, à Sydney (Australie) en 2012, à Boston (États-Unis) en 2014. Depuis 2015, nous sommes installés à Paris et nous avons eu la chance de pouvoir établir des relations avec plusieurs organisations prestigieuses qui ont decidé d’un commun accord de devenir nos nouveaux coparrains.

Nous adressons nos plus sincères remerciements à Didier Houzel, Bernard Golse, Bianca Lechevalier, Hélène Suarez Labat, Dominique Amy, Alain Vanier, Geneviève Haag, Maria Rhode, Theodore Mitrani qui ont travaillé durement à l’établissement de ces nouveaux partenariats: l’Université Paris Descartes (V), la Société psychanalytique de Paris (SPP), la Coordination internationale entre psychothérapeutes et psychanalystes et membres associée (CIPPA), l'Espace analytique (EP) et le Journal de la psychanalyse de l’enfant (JPE).

L'Universitè Paris Descartes (V)
Sociètè Psychanalytique de Paris (SPP)
Le Coordination Internationale entre Psychothérapeutes Psychanalystes et Membres Associée (CIPPA)
Espace Analytique(EA)
Le Journal de La Psychanalyse de L'Enfant (JPE)